The author

Jacques Albohair, French cum Swiss citizen, travelled to India, sometimes overland, yearly since the early seventies. This is when he met various masters and lesser-known yogis and his spiritual endeavour took a more definitive turn. In the late seventies, he had settled in India and was living the life of a spiritual aspirant. A few years later, he met Amma, the Hugging Saint, and decided to strengthen the devotional aspect of his journey with her. He was with her and a few early disciples even before an ashram or an organisation existed. With the others, he studied and practiced, but also spent all his time studying various religions and their mystics. Until some five years later, Amma sent him back to Europe to let her be known, to lay the foundations for her work and for her visits, and to hold together a string of groups of seekers and devotees in various countries. He organised her tours in Europe and when she visited, he was her interpreter. He served this way eight years until he strove to return to normal life as a layman. Notwithstanding the stir this provoked, he continued his service on a smaller scale before finally quitting a few years later.

After a period of personal, social and professional reconstruction, he settled in Geneva, Switzerland, and worked in the environment of NGOs and international organisations in the realm of development and humanitarian aid for nearly twenty years. Now retired, he continues to devote himself to those activities, albeit on a smaller associative scale. See Ushagram Suisse for more.

Having shed all formal and external forms of involvement in spirituality, his inner journey continues by letting its core principles find expression in his everyday life. “The Amma Empire” was written more than twenty years after having quit his ex-master and her movement, which gives a dispassionate and clear quality to his testimony.

 

L’auteur

Jacques Albohair, citoyen français et suisse, se rendit en Inde, parfois par voie terrestre, chaque année depuis le début des années soixante-dix. C’est alors qu’il rencontra divers maîtres et yogis moins connus et que sa quête spirituelle prit un tournant plus définitif. À la fin des années 70, installé en Inde, il mena une vie d’aspirant spirituel. Quelques années plus tard, il rencontra Amma (Amrita) et décida de renforcer l’aspect dévotionnel de son cheminement avec elle. Il s’installa avec elle et quelques-uns des premiers disciples avant même qu’un ashram ou une organisation n’existât. Comme les autres, il étudiait et pratiquait, mais passa aussi le plus clair de son temps à étudier diverses religions et leurs mystiques. Environ cinq ans plus tard, Amma le renvoya en Europe pour la faire connaître, jeter les bases de son travail et de ses visites, et réunir régulièrement une série de groupes de chercheurs et de fidèles dans divers pays. Il organisa ses tournées en Europe et lors de ses visites, il était son interprète. Il servit ainsi pendant huit ans jusqu’à ce qu’il s’efforce de revenir à une vie normale en tant que laïc. Malgré les remous que cela provoqua, il continua son service à plus petite échelle avant de finalement s’arrêter quelques années plus tard.

Après une période de reconstruction, personnelle, sociale et professionnelle, il s’installa à Genève, et travailla dans le milieu d’ONG et d’organisations internationales dans le domaine du développement et de l’aide humanitaire pendant près de vingt ans. Aujourd’hui à la retraite, il continue de se consacrer à ces activités, à une échelle associative plus modeste. Voir Ushagram Suisse pour plus de détail.

Ayant laissé derrière lui toute implication formelle et visible dans la spiritualité, son cheminement intérieur se poursuit, en laissant s’exprimer dans la vie quotidienne ses principes fondamentaux. “L’Empire d’Amma” a été écrit plus de vingt ans après avoir quitté son ex-maître et son mouvement, ce qui accorde une qualité de sérénité et de clarté au témoignage.

 

Contact

6 + 5 =

You are welcome to contact me in relation to this book. Testimonies and other contributions are also welcome. If you should need to express yourself in disagreement with the “contents” of the book and wish your message to be considered, please be civil, specific and constructive.

Si vous souhaitez me contacter concernant ce livre, vous êtes le/la bienvenu/e. Les témoignages et autres contributions également. Si vous souhaitez vous exprimer en désaccord avec le “contenu” du livre et souhaitez que votre message soit pris en compte, veuillez-vous exprimer avec civisme, soyez spécifique et constructif.

Remain connected
Rester connecté

NOT YET FUNCTIONAL / PAS ENCORE EN SERVICE

If you wish to stay informed

Pour rester informé